La photo m’a attiré dès mon plus jeune âge et il n’a jamais été question pour moi de ne pas m’y consacrer totalement.

J’ai acquis mon premier appareil photo à 7 ans.

 Les paysages, les personnages, les ambiances ont longtemps déterminé un travail de reportage.

 Mais c’est à partir de 1997, à l’étude de certains tableaux abstraits, que s’est précisée mon idée profonde de la démarche photographique et que j’ai pu mettre à jour l’ensemble de mes idées artistiques : transcrire en photo cet « autre regard » qui peut transformer en abstraction le sujet le plus évident et le plus quotidien…ainsi qu’en attachant une immense importance aux variations de couleurs, d’ombres et de lumières, ainsi qu’à la matière et le graphisme.

 Je passe donc du monde réel à une forme d’irréalité par le biais, souvent, d’un détail infime détaché de son contexte.

 Ce qui m’importe, c’est la réalité de l’image représentée : la couleur, la forme, l’espace et le rêve qu’elle porte. Mais aussi le triple rapport qui s’établit entre ce qu’elle représente, le photographe qui l’a produite et celui qui la regarde.

Je n’ai souhaité exposer qu’à partir de 2000, c’est-à-dire à partir du moment où j’ai eu conscience de commencer à dominer mon expression

 Depuis de nombreuses années, je fréquente les expositions d’art contemporain, qu’il s’agisse de peinture, de sculpture ou de photographie entre-autre…

 

 Je pense que mon travail et mon regard photographique en sont le reflet.

Mes photographies ont un pied dans la peinture et l’autre dans le rêve.

1

3

4

2

5

6

8

7

Le destin a des idées bizarres…

Il possède une liste sans fin

de destins…

Au hasard…

Avocats,

musiciens,

commerçants,

médecins,

architectes,

sculpteurs,

peintres,

photographes…

Photographes?…

Mais de quelle espèce?…

Photographes de quoi?…

Il y en a des milliers.

Le destin a des idées bizarres…

bizarres…

J’en connais un,

de photographe…

Troublant…

Un photographe de détails…

Un homme de paille

du destin.

On lui présente le Chat Botté,

il photographie

un clou

du dessous

de la botte…

On lui présente le panorama d’une ville,

il photographie

le côté droit

d’un quart de tuile…

On lui présente la forêt de Brocéliande,

il photographie

le reflet

d’une flaque de fossé

juste avant la lisière…

On lui présente le grand Sphinx et les trois Pyramides

au soleil d’un petit matin,

il ne photographie

rien.

C’est un artiste.

C’est un photographe

qui photographie

à la fois

ce qu’on voit

et ce qu’on voit pas.

9

10

11

12

13

14

15

16

C’est un artiste.

Délicat.

Elégant.

Subtil.

Il nous fait découvrir

le devenir

des riens.

La lézarde légère d’un mur…

L’opposition simple de deux taches de couleur..

La courbe d’un barreau de chaise sur un fond de ciel…

La brillance d’un tissu…

La rouille d’un morceau de fer…

L’ombre d’une pierre.

Le souvenir d’un sillon dans la terre…

Daniel Lemaire

artiste en photographie.

Il a

ce qu’on appelle

un œil.

Il perçoit,

devine,

cueille

ses vérités

où qu’elles soient.

Daniel Lemaire…

Clac!…

Il a tourné

autour du sujet…

repéré…

traqué…

cadré…

la faille…

Clac!…

Une figuration abstraite

se pose,

s’impose

de motif en motif,

de réalité en réalité,

d’illusion en illusion.

18

19

21

IMG_4238

25

26

31

ret008

Numériques,

Argentiques,

il en fera des tirages déroutants,

mirifiques,

féériques,

uniques,

de sensibilité,

de personnalité…

qu’on ne se lasse pas de regarder…

de regarder encore…

et encore…

et encore…

Daniel Lemaire

arpenteur,

découvreur

et révélateur

de beauté.

Ici

la photographie

est un art.

Un art.

Cet homme est né photographe.

Cet homme est né à part.

Le destin a des idées bizarres…

Texte de Jean Louis GUITARD

  D

IMG_3547ret

La photographie abstraite est une forme d’art qui n’essaie pas de représenter

le monde sensible.

IMG_0022

IMG_4665

Pour la photographie abstraite, on peut aussi parler de regard solitaire.

IMG_8634

Saïgon

IMG_8890

« …la photographie, c’est aussi nous obliger à regarder ce que bien souvent on ne voit pas. »

23

32

Antibes

Mes photographies ont un pied dans la peinture et l’autre dans le rêve.

27 - Copie

30 - Copie

La photographie abstraite est une interrogation de son regard, une sensation

à la lumière, une sensibilité à la forme, une émotion à la couleur,

une vibration au graphisme.

IMG_7774

IMG_8691

IMG_8685

IMG_8688

La photographie abstraite est aussi une sorte de regard qui ne représente

ni sujets, ni objets ou des formes du monde naturel, réel ou imaginaire,

mais seulement des graphismes pour elles-mêmes  afin de créer et de montrer

ce qu’on voit pas

IMG_8535

IMG_8603

IMG_8988

Paul Gaugin disait: L’art est une abstraction…

J’en déduis que la photographie est une abstraction

DSCN3912

IMG_6806nxb

IMG_6283

IMG_9200ret

La photographie abstraite n’existe pas, c’est la représentation que nous en faisons qu’elle devient abstraite.

IMG_9470 ret

IMG_7846

10

IMG_0548 Blog

IMG_1447

Un mot a été inventé pour la photographie proche de la peinture : la peintographie

IMG_0898 Blog

IMG_1530 Blog

IMG_3035 Blog

IMG_9506 Blog

Mon regard photographique est proche de la peinture.

Abstraction figurative

Leave a Reply